12-07-2017

Est-il vraiment rentable de maintenir autant de trésorerie sur nos livrets d’épargne de moins en moins rémunérateurs (et sur nos comptes courants non-rémunérés…) ?

Faisons le point ensemble afin de dynamiser votre épargne-retraite.

●Le livret A ne rapporte plus que 0,75%,

Le PEL : 1%,

Le Livret bleu (après prélèvements sociaux) : 0,75 %,

Le Livret de développement durable (LDD) : 0,75 %,

Le Livret d'épargne populaire (LEP) : 1,25 %,

Le Livret d'épargne entreprise (LEE) : 0,50 %,

Le Compte d'épargne logement (CEL) : 0,5 %.

                 

Epargner par prélèvements automatiques répartis entre le fonds Garanti et les supports en unités de compte (sur votre contrat ou sur celui d’un membre de votre famille mineur ou majeur). C’est le moyen le plus souple pour vous constituer une épargne long terme en saisissant les opportunités de marché.

 

Adhérer ou reverser (pour les contrats ouverts après le 20/11/1991) après l’âge de 70 ans reste très avantageux en termes de transmission : 30.500 euros + les intérêts générés par tous les versements sont exonérés de droits de succession.

 

Préparez votre retraite par capitalisation en profitant de la totale déductibilité des cotisations versées (dans les limites légales) de votre impôt sur le revenu. Renseignez-vous sur les avantages du PERP (Plan d'Épargne-Retraite).

 

Effectuer des versements réguliers sur les unités de compte permet de lisser les effets des marchés baissiers et tirer profit des hausses sur le long terme.

 

Vous pouvez transmettre de votre vivant une partie de votre patrimoine financier à vos enfants et/ou petits-enfants (mineur ou majeur) en effectuant des versements sur leur adhésion. C’est légalement autorisé et patrimonialement préconisé. ●Présent d’usage : évènement familial (Fêtes religieuses, anniversaire, diplôme, mariage-pacs, naissance…), ●Don de sommes d’argent : 31.865 euros tous les 15 ans, ●Donation parent - enfant : 100.000 euros tous les 15 ans, ●Donation grand-parent - petit-enfant : 31.865 euros tous les 15 ans. Voir ensemble les conditions légales.

 

Si vous êtes : conjoint, parent, partenaire pacsé/concubin, grand-parent, frère/sœur, vous êtes considéré légalement comme un tiers payeur autorisé et, à ce titre, vous pouvez effectuer des versements libres (et/ou réguliers) sur les adhésions des membres de votre famille (mineur ou majeur) très simplement. Dans le cas d’une adhésion d’un enfant mineur, vous pouvez grâce à l’établissement d’un don manuel assorti d’un pacte adjoint déterminer jusqu’à quel âge les fonds déposés seront bloqués (maximum : 23 ans).

 

Si vos proches (ou vous-même) sont amenés à vivre à l’étranger et devenir non-résidents fiscaux français, nous vous encourageons à les faire adhérer avant leur installation. Après, il sera trop tard pour leur en faire profiter.

<< Communiqués précédents
 Imprimer