29-10-2018

Est-il encore judicieux de conserver autant de trésorerie sur nos livrets (et sur nos comptes courants) ? Faisons le point sur votre épargne - retraite et patrimoniale.

Livret A gelé à 0,75%, PEL : 1%, Livret bleu : 0,75 %, Livret de développement durable (LDD) : 0,75 %.

 

Si vous êtes : conjoint, parent, partenaire pacsé/concubin, grands-parents, frère/sœur, vous êtes considéré(e) légalement comme un tiers payeur autorisé et, à ce titre, vous pouvez effectuer des versements libres (et/ou réguliers) sur les adhésions des membres de votre famille (enfants, petits-enfants mineurs ou majeurs…) afin d’améliorer leur épargne patrimoniale et leur sécurité financière. Profitez des dispositions légales en vigueur. C’est patrimonialement préconisé :

Présent d’usage : Fêtes religieuses, anniversaire, diplôme, mariage-pacs, naissance…,

Don de sommes d’argent : 31.865 euros tous les 15 ans (article 790 G du CGI),

Donation par parent et par enfant : 100.000 euros tous les 15 ans (article 757 du CGI),

Donation transgénérationnelle grands-parents - petits-enfants : 31.865 euros tous les 15 ans et Arrière-grands-parents - petits-enfants : 5.310 euros (Voyons ensemble les conditions légales).

 

Adhérer ou reverser après l’âge de 70 ans est toujours avantageux en termes de transmission : 30.500 euros + tous les intérêts générés par les versements sont exonérés de droits de succession (tous contrats confondus). 

 

Augmentez votre retraite complémentaire : Profitez de la totale déductibilité des cotisations versées (dans les limites légales) de votre impôt sur le revenu. Souscrivez un PERP (Plan d'Épargne-Retraite).

 

● Vente Viager occupé : investissez le bouquet sur votre contrat et toucher le loyer en complément de retraite.

● « Owner Buy Out Immobilier » (Vente d’un bien immobilier à une SCI) : investissez le produit de la vente (hors IFI) sur votre contrat et compléter ainsi vos revenus avec des rachats programmés + Transmettez votre épargne à vos bénéficiaires hors droits de succession à votre décès (cf. Conditions légales avec votre notaire).

 

Si vos proches (ou vous-même) sont amenés à vivre à l’étranger et devenir non-résidents fiscaux français, nous vous encourageons à (les faire) adhérer avant leur installation. Après, il sera trop tard.

 

Vous avez besoin (ou vos proches) de services à domicile, d’une résidence pour vous reposer ou de soins médicaux ? Bénéficiez d’un accueil privilégié et de réductions chez nos partenaires. Consultez nos offres. 

 

 Imprimer